Présentation du Syndicat Mixte de la Voise et ses Affluents


Dépôt d'herbe coupée sur une berge de l'Ocre

Depuis le 1erjanvier 2014 les Syndicat Basse Voise et Haute Voise ont fusionnés pour former le Syndicat Mixte de la Voiseet de ses Affluent (SMVA). Cette fusion permet une gestion plus cohérente de la rivière à partir de sa source (située sur la commune de Voise) jusqu’à sa confluence avec l’Eure (située sur la commune de Maintenon) soit 18 communes. Ce nouveau syndicat est composé d’un Président: M. Barret, de 2 Vice-présidents M. DeRougé et M. Guilbert, de 2 gardes rivière employés à temps plein, un technicien rivière à temps plein, une secrétaire à temps partiel ainsi que 36 délégués représentant les 18 communes du bassin (1 délégué titulaire et 1 suppléant par commune).

 

 


Végétation à l'automne sur la Rémarde

Le syndicat de la Voise est chargé notamment de l’entretien/restauration des cours d’eau et de la gestion des ouvrages sur la Voise, le canal LouisXIV, l’Aunay, la Rémarde, le ruisseau d’Ocre, le ruisseau de Gas, le ruisseau de Saint-Léger, le ruisseau de Béville et l’étangdeGas. Ce qui représente environ 100km de cours d’eau et par conséquent 200km de berges.

En 2014, la gestion des espèces invasives a permis la capture d’environ 400 ragondins et rats musqués. Les massifs de Renoué du Japon se développant sur les berges ont été broyés 3 à 5fois durant la saison estivale. En 2015 ces actions sont reconduites.

Des essais de désenvasement du canal LouisXIV sont également réalisés. De Gallardon à Maintenon les vannages sont régulièrement manipulés durant l’hiver pour faciliter l’évacuation des sédiments. Comme chaque année, l’entretien courant consiste à réaliser différentes opérations telles que le débroussaillage des berges, l’élagage, le retrait d’encombres et à faucarder une partie du canal ainsi que l’étang de Gas.

 


La Voise en hiver

 Un PPRE (Plan Pluriannuel de Restauration et d’Entretien) est en cours d’élaboration sur le bassin de la Voise. En 2014, un bureau d’étude a été désigné et a réalisé un état des lieux complet du bassin. En 2015, toute une série de mesures et de travaux à réaliser sera planifiée sur les 5 prochaines années afin que la Voise atteigne un «bon état global».

L’état des lieux de la Voise a notamment mis en évidence de nombreux désordres. Certains particuliers déposent leurs déchets (herbes, branches…) sur les berges ou dans le cours d’eau. La rivière n’est pas une poubelle et le SMVA rappelle que ces pratiques sont interdites tout comme l’utilisation de produits phytosanitaires dans ou à proximité des cours d’eau.